16-17 mars 2017 – Produire en/avec l’Afrique et le Moyen Orient

Colloque international

Strasbourg (France) – 16 et 17 mars 2017

Produire en/avec l’Afrique et le Moyen Orient

Les cinémas maghrébins, arabes, méditerranéens ou africains ont constitué un objet prisé des recherches principalement pour ce que les films véhiculent, dans leur réception internationale, des préoccupations politiques, culturelles, sociales ou esthétiques des pays concernés. Par contre, les modes de production, la circulation des films n’avaient attiré l’attention que de rares chercheurs ou critiques du cinéma. Et pourtant, l’Afrique perçue à tort comme un désert cinématographique, compte au-delà de Nollywood plusieurs cinémas nationaux, dont certains en renouveau. Elle n’a jamais produit autant de films qui sont très appréciés dans certains espaces et, à l’inverse, ignorés ou rejetés par d’autres. Dans le même temps, au Moyen-Orient, des pays sans cultures ni traditions de cinéma tentent aujourd’hui de redessiner les lignes de force de production et de circulation des images. En outre, la mutation numérique, et son impact économique et culturel, continuent de transformer les modes de production, de distribution et de diffusion des films. Si la fascination exercée par Nollywood a eu le mérite de considérablement renouveler les questionnements de la recherche concernant les modes de production, la distribution et la consommation des films, elle a aussi laissé dans l’ombre une myriade de contextes très différents et beaucoup plus contrastés…

Depuis quelques années, plusieurs initiatives ont mis en valeur de nouvelles perspectives de recherche jusque-là peu prisées (la distribution, la diffusion, l’exploitation, les publics), et évoqué l’importance des mutations récentes qui affectaient les cinémas du Maghreb, du Moyen Orient et d’Afrique subsaharienne. Plusieurs approches disciplinaires (économique, sociologique, historique) permettront d’explorer l’histoire et le développement de l’industrie cinématographique sur ces territoires.

Livret des rencontres professionnelles et du colloque international : télécharger ici

Programme

Jeudi 16 mars 2017 – PALAIS UNIVERSITAIRE – Salle Fustel de Coulanges

9h00 | Mot de bienvenue de Madame Irina Tsamadou-Jacoberger, vice-présidente
Relations internationales de l’Université de Strasbourg

9h15 : Rayonnement des politiques publiques de coproduction initiées par les États

Modérateur : Alessandro JEDLOWSKI

· Magalie ARMAND (France, CNC) | L’aide aux cinémas du monde au CNC

· Nolwenn MINGANT (France, U. de Nantes) | ImageNation Abu Dhabi

· Aifheli MAKHWANYA (Afrique du Sud, National Film and Video Fundation)| An analysis of South African policies that enable or hamper film production and co-producing with South Africa

10h45 | Échanges

11h : La Francophonie à l’œuvre

Modératrice : Patricia CAILLÉ

· Souad HOUSSEIN (France, direction OIF) | L’intervention de l’Organisation Internationale de la Francophonie dans le cinéma en Afrique

· Claude FOREST (France, U. de Strasbourg) | Un demi-siècle de coproduction entre la France et l’Afrique sub-saharienne

· Dorothée DOGNON (Bénin, Abomey Calavi) | Rôle et responsabilités des professionnels des cinémas d’Afrique Francophone

· François FRONTY (France, U. de Montpellier) | Les modalités de la coproduction de films documentaires en Afrique francophone sub-saharienne de 2000 à 2015

14h30 : Enjeux nationaux/ post-coloniaux de la production en Afrique subsaharienne et aux Antilles

Modératrice : Nolwenn MINGANT

· Ankoma ADWOA (Afrique du Sud, National Film and Video Fundation) | Comparative Study on the African Film Regulatory Framework with a particular
focus on South Africa, Nigeria, Ghana and Kenya

· Franck MBADINGA (Gabon, U. de Strasbourg| Politiques sociales et économiques sur la production cinématographique au Gabon

· Françoise NAUDILLON (Canada, Concordia University – Montréal)| La production du documentaire aux Antilles

· Karine BLANCHON (France, Université Bordeaux Montaigne) | Le Centre Malgache de Production de Films Éducatifs

16h30 | Échanges

17h : Nouveaux rapports de force transnationaux, nouvelles circulations, hybridités

Modératrice : Karine PRÉVOTEAU

· Alessandro JEDLOWSKI (Belgique, U. de Liège) | StarTimes au Nigéria : Aspects politiques et économiques de la pénétration d’une compagnie chinoise dans la production et la distribution des vidéos nigérianes

· Katy STEWART (Angleterre, U. of Sheffield)| FOPICA et filmmakers : A Mediascape of Senegalese Cinema in the Digital Age

Vendredi 17 mars 2017 – PALAIS UNIVERSITAIRE – Salle Tauler

8h45 | Accueil des participants

9h15 : Nouveaux (?) enjeux de la production au Maghreb

Modérateur : Georges BLOCH

· Mariam AÏT BELHOUCINE (Maroc, U. de Strasbourg)| Histoire du développement de la production cinématographique au Maroc (1966 à 2013)

· Nesrine SADOUN (Algérie, École Nationale Supérieure de Journalisme et des Sciences de l’Information) | Le cinéma algérien aujourd’hui : quels contextes productifs ?

· Kamel BEN OUANES (Tunisie, producteur, ancien Université de Carthage)| Enjeux des mutations de la production cinématographique en Tunisie

10h45 | Échanges

11h15 : Coproductions internationales : différents modèles, différents types de rapports producteurs/trices – réalisateurs/trices

· Karine PRÉVOTEAU (France, U. Paris 13) | Longs métrages de fiction de réalisatrices marocaines

· Katell LÉON (France, U. de Rennes) | La coproduction entre Europe, Afrique et Moyen-Orient vue par le prisme de l’atelier Produire au Sud de Nantes

14h00 : Études de cas à l’échelle d’un film

Modérateur : Eric GALMARD

· Christine DELORME (France, U. Paris 8) | Le Camp de Thiaroye, première production interafricaine

· Anouk BATARD (France, IEP Toulouse) | Retour sur les conditions de production d’un film à petit budget à Lagos, Nigéria

· Azza CHAABOUANI (Tunisie, ISEAHK ) | Reconfiguration des modalités de production cinématographique en Tunisie ? Le cas du film The Last of us de Ala Eddine Slim

15h30 | Échanges

16h – 18h : Cas pratique avec Marc-Benoît CRÉANCIER producteur de Divines (Houda Benyamina, 2016)

Modérateur : Claude FOREST

Comité scientifique du colloque :

Karine Blanchon, Université de Bordeaux Montaigne, France / Vincent Bouchard, University of Indiana, Etats-Unis / Patricia Caillé, Université de Strasbourg / Claude Forest, Université de Strasbourg / Honoré Fouhba, Centre National d’Éducation, Cameroun / Odile Goerg, Université de Paris 7 / Lamia Guiga Belkaied, ESAC, Tunisie / Nolwenn Mingant, Université de Nantes / Françoise Naudillon, Concordia University, Québec, Canada / Patrick Ndiltah, Université de N’djamena, Tchad / Justin Ouoro, Université de Ouagadougou, Burkina Faso / Jaouad Serghini, Université Mohammed 1 er Oujda, Maroc.

Comité d’organisation : Patricia Caillé (Université de Strasbourg, CREM EA 3476) et Claude Forest (Université de Strasbourg, IRCAV Paris 3), réseau de recherche HESCALE, les étudiants du Master2 en coproductions internationales.

A suivre ici en Français : 

http://www.aht.li/3004733/Appel_a_communication.pdf

And here in English: 

http://www.aht.li/3004732/Call_for_papers.pdf