Colloques 2019

14 et 15 juin 2019, colloque à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), Sembène Ousmane, artiste-militant

12 juin 2019, colloque International , dans le cadre du 8e Festival Maghrébin du Film à Oujda (Maroc).
Programme du colloque

28 et 29 mai  2019, colloque à Douala (Cameroun), Les festivals de cinéma en Afrique francophone. Fonctionnement, perception et enjeux contemporains

21 et 22 février 2019, colloque à Ouagadougou (Burkina Faso), Idrissa OUEDRAOGO, L’homme et ses œuvres

 

 

 

Colloque du 20 au 22 avril 2018 : “Hescale Université Concordia, Montréal”

3e Colloque HESCALE

Université Concordia, Montréal, 20 au 22 avril 2018.

Colloque interdisciplinaire 20,21,22 avril 2018
Programme du colloque interdisciplinaire

Pour plus d’informations

Distribution, diffusion et réception des cinémas d’Afrique et du Moyen Orient

« Quand j’étais jeune, à Lagos, les films étaient tellement longs, ça tenait sur cinq ou six cassettes. Quand on terminait la troisième partie, on se ruait au magasin pour louer la suivante, ou on l’échangeait avec nos voisins. Le quartier en entier s’agglutinait autour d’un seul téléviseur pour regarder ces films[1] » se souvient se souvient Zainab Balogun, l’actrice principale du film The wedding party, comédie romantique réalisée par Kemi Adetiba et présentée au TIFF 2016 (Toronto International Film Festival) avec sept autres films de Nollywood.

Continuer la lecture de « Colloque du 20 au 22 avril 2018 : “Hescale Université Concordia, Montréal” »

Colloque international du 3 & 4 avril 2018 “Soumission des abstracts – Axes”

SOUMISSION DES ABSTRACTS :   Nouvelle date butoir 30 novembre 2017

En partenariat avec le Centre Cinématographique Marocain CCM, le Centre universitaire de Langues et de Communication, le réseau Hescale (Histoire, Économie, Sociologie des Cinémas d’Afrique et du Levant) et l’institut ILLE (Institut des langues et littératures européennes-Université Haute Alsace Mulhouse). Créé en 1944, le centre cinématographique marocain (CCM), placé sous la tutelle du ministère de la communication, est l’un des plus anciens établissements publics chargés à la fois de contrôler, de réglementer et de promouvoir les secteurs du cinéma au Maroc. Sa restructuration a eu récemment un impact positif sur la production cinématographique nationale. Continuer la lecture de « Colloque international du 3 & 4 avril 2018 “Soumission des abstracts – Axes” »

Colloque International les 3 et 4 Avril 2018 : “L’industrie du cinéma au Maroc et en Afrique sud-saharienne : vers une coopération Sud-Sud ?”

La Faculté des Lettres et des Sciences Humaines d’Oujda, Le Laboratoire : Langues, Cultures et Traduction, et le Laboratoire : Littérature Générale et Comparée : Imaginaires, Textes et Cultures, organisent le séminaire.

Colloque International  les 3 et 4 Avril 2018 à Oujda
Programme du colloque : Mardi 3 avril 2018, salle Nidae Essalam, (FLSH)

8:30 : Accueil des participants et des invités

9:00-9:30 : Allocutions

  • Mot du Président de l’Université Mohammed 1er
  • Mot du Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
  • Mot du Responsable du Laboratoire Langues, Cultures et Traduction
  • Mot du Responsable du Laboratoire Littérature Générale et Comparée : Imaginaires, Textes et Cultures
  • Mot du Directeur du Centre Universitaire de Langues et de Communication
  • Mot du Comité organisateur

9:30 : Pause café

Séance 1 : Coopération cinématographique entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne : État des lieux (Modératrice : Mme Rachida Saidi)

 

Continuer la lecture de « Colloque International les 3 et 4 Avril 2018 : “L’industrie du cinéma au Maroc et en Afrique sud-saharienne : vers une coopération Sud-Sud ?” »

Colloque du 16 & 17 mars 2017 : “Produire en/avec l’Afrique et le Moyen Orient”

Colloque international

Strasbourg (France) – 16 et 17 mars 2017

Produire en/avec l’Afrique et le Moyen Orient

Les cinémas maghrébins, arabes, méditerranéens ou africains ont constitué un objet prisé des recherches principalement pour ce que les films véhiculent, dans leur réception internationale, des préoccupations politiques, culturelles, sociales ou esthétiques des pays concernés. Par contre, les modes de production, la circulation des films n’avaient attiré l’attention que de rares chercheurs ou critiques du cinéma. Et pourtant, l’Afrique perçue à tort comme un désert cinématographique, compte au-delà de Nollywood plusieurs cinémas nationaux, dont certains en renouveau. Elle n’a jamais produit autant de films qui sont très appréciés dans certains espaces et, à l’inverse, ignorés ou rejetés par d’autres. Dans le même temps, au Moyen-Orient, des pays sans cultures ni traditions de cinéma tentent aujourd’hui de redessiner les lignes de force de production et de circulation des images. En outre, la mutation numérique, et son impact économique et culturel, continuent de transformer les modes de production, de distribution et de diffusion des films. Si la fascination exercée par Nollywood a eu le mérite de considérablement renouveler les questionnements de la recherche concernant les modes de production, la distribution et la consommation des films, elle a aussi laissé dans l’ombre une myriade de contextes très différents et beaucoup plus contrastés…

Continuer la lecture de « Colloque du 16 & 17 mars 2017 : “Produire en/avec l’Afrique et le Moyen Orient” »